Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 17:47

A lire sur mon site chevallier.biz

~~L’Amérique est au bord du gouffre ! (suite) Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis L’Amérique est au bord du gouffre ! C’est la fin du monde ! C’est la fin du capitalisme ! Oui, l’Amérique est au bord du gouffre car les riches actionnaires ne s’enrichissent plus ! C’est la fin du capitalisme ! C’est la fin du monde ! La grande panique. En effet, les bénéfices des entreprises n’augmentent plus depuis le dernier trimestre 2011, depuis 4 ans déjà ! Document 1 : Depuis que ces statistiques sont tenues, 1947, les bénéfices des entreprises étaient en augmentation exponentielle… Document 2 : … sur la base d’une progression géométrique de raison 7,5 % qui est tombée à 7,10 % en données nominales (en dollars courants), Document 3 : En valeurs réelles, la courbe des profits présente une allure différente montrant un regain d’augmentation dans les années 90 résultant de l’application de la politique des Reaganomics, Document 4 : Les bénéfices déflatés (réels, corrigés de l’inflation) restent sur une tendance longue d’une augmentation de l’ordre de 4,50 % d’une année sur l’autre, Document 5 : Si les bénéfices n’augmentent plus depuis fin 2011, c’est en grande partie parce qu’ils ont considérablement augmenté après les grandes turbulences initiées par le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, Document 6 : En effet, les bénéfices des entreprises augmentent facilement après une crise dans la mesure où les dirigeants en profitent pour diminuer leurs charges de personnel qui ont anormalement gonflé lors de la période faste précédente. Ce phénomène est bien clairement visible sur le graphique représentant la part des bénéfices sur le PIB qui a largement dépassé de 2009 à 2014 les proportions observées depuis l’après-guerre. Ils représentent encore 8,5 % du PIB annuel, ce qui est historiquement très élevé… Document 7 : … ce qui permet aux riches Américains de profiter de dividendes qui représentent 5 % du PIB ! Document 8 : … ce qui n’empêche pas les entreprises d’investir considérablement : 8,5 % du PIB ! Document 9 : Les bénéfices d’aujourd’hui sont les investissements de demain qui sont les emplois d’après-demain. La croissance, elle est là, les emplois aussi… aux Etats-Unis. Tout est simple.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens