Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 15:21

à lire sur mon site jchevallier.biz

~~JPMorgan Chase & Co. 3° trimestre 2015 Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques américaines, Leverage JPMorgan Chase & Co est la plus grande banque américaine par le total de son actif, équivalent à celui de BNP-Paribas, Document 1 : JPMorgan fait apparaitre clairement le montant des véritables capitaux propres qui augmentent de trimestres en trimestres… Document 2 : … ce qui permet de calculer les véritables données sur l’endettement comme ce bon vieux Greenspan les a définies : le leverage réel est de 12,87 et le ratio Core Tier 1 réel de 7,77 % en amélioration par rapport aux trimestres précédents, tendant vers les exigences de ce bon vieux Greenspan à savoir des chiffres inférieurs à 10, Document 3 : Modifier JPMorgan 2014 Q3 2014 Q4 2015 Q1 2015 Q2 2015 Q3 1 Assets 2 527,01 2 573,13 2 577,15 2 449,60 2 417,12 2 Equity 211,664 211,664 214,371 216,287 245,728 3 Preferred st 20,063 20,063 21,493 24,918 26,068 4 Goodwill 47,97 47,647 47,453 47,476 47,405 5 Tangible eq 164,623 165,678 168,66 170,596 174,324 6 Liabilities 2 362,38 2 407,45 2 408,49 2 279,00 2 242,80 7 Leverage (µ) 14,4 14,5 14,28 13,36 12,87 8 Core Tier 1 (%) 7 6,9 7 7,49 7,77 Sommes en milliards de dollars. Le total des dettes baisse depuis le début de cette année 2015, ce qui est parfait ! Il faudrait augmenter les capitaux propres de 45,5 milliards de dollars (ou diminuer les dettes de… 500 milliards !) pour que JPMorgan respecte les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan. Des mesures énergiques ont été prises pour redresser la situation. Avec un bénéfice de 6,804 milliards de dollar sur le dernier trimestre grâce à des baisses de coûts et à un gain fiscal exceptionnel (de 2,2 milliards), le ROE est de 14,5 % en prenant en considération le montant des véritables capitaux propres. Cliquer ici pour lire les données du dernier trimestre de JPMorgan Chase. Complément : j’ai fait une erreur dans mes calculs antérieurs sur l’analyse des résultats de cette banque en ne retenant pas les chiffres de l’actif tangible publié (en fait, j’avais soustrait deux fois les actions de préférence !)

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens