Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 11:56

à lire sur mon site chevallier.biz

~~Stratégie US du désordre, Islam et Europe Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis, Europe Dans le cadre d’une confrontation entre deux parties, celle qui a les plus grandes chances de gagner est évidemment celle qui est a priori la plus forte. Pour gagner, il faut donc être le plus fort, ce qui est difficile et couteux, mais il est possible de gagner (ou de renverser un rapport de force) avec moins d’efforts et aux moindres coûts en cherchant à affaiblir l’adversaire, en créant par exemple chez lui un certain désordre (ce qui le déstabilise). Ce type de stratégie du désordre est prôné par beaucoup de militaires (et de spécialistes de sports de combat) et il est appliqué depuis des millénaires sous cette dénomination ou une autre. Pour conserver leur leadership sur le Monde libre, les Américains utilisent cette stratégie du désordre. C’est là un thème que j’ai souvent abordé et qui est important… Ainsi par exemple, les dirigeants politiques, économiques, financiers et monétaires américains ont encouragé leurs homologues européens à adopter une monnaie unique en leur faisant croire qu’elle pourrait supplanter la suprématie du dollar. Erreur fatale ! … car une monnaie unique pour des nations indépendantes et souveraines ne peut conduire qu’à une accentuation du désordre dans cette zone monétaire contre nature, ce qui est une évidence pour tout monétariste normalement constitué. Une telle stratégie du désordre a été appliquée sur le continent américain avec succès : au lieu de soutenir des régimes souvent peu démocratiques favorables aux intérêts des Etats-Unis comme ce fut le cas pendant des décennies après la Seconde guerre mondiale, ces derniers s’accommodent maintenant fort bien de gouvernements très à gauche, qui leur sont fortement hostiles mais qui affaiblissent de ce fait considérablement ces pays Sud-américains, donc finalement au profit des intérêts des Etats-Unis comme au Venezuela par exemple. Cette stratégie du désordre a été également appliquée avec succès dans les pays musulmans : au lieu de soutenir là aussi des régimes souvent peu démocratiques favorables aux intérêts des Etats-Unis comme ce fut le cas en Iran, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les Américains s’accommodent fort bien de gouvernements musulmans (ou islamistes !) qui leur sont plus ou moins fortement hostiles mais qui affaiblissent considérablement ces pays en y accentuant le désordre. Mieux : le Printemps arabe initié par les Américains, surtout avec les interventions militaires en Libye et en Syrie, a créé de tels désordres dans des pays musulmans qu’ils ont engendré des migrations prévisibles de millions de musulmans, dont des combattants aguerris, vers les pays européens, ce qui y accentue considérablement le désordre qui y régnait déjà. La France se retrouve maintenant avec une pyramide qui a pour base 6 à 8 millions de musulmans, dont le sommet comprend quelques milliers de combattants fanatisés et aguerris, surtout en Syrie, avec des strates intermédiaires, dont des dits islamistes, c’est-à-dire des musulmans appliquant scrupuleusement le Coran, ce qui est dramatiquement létal à terme. Pire, comme les Français sont des veaux (comme le disait le Général de Gaulle), ils subissent les manipulations de leurs dirigeants politiques et médiatiques (les journaleux) en n’ayant pas adopté les mesures qui s’imposaient en matière sécuritaire. Maintenant, c’est trop tard pour agir, ou réagir. La seule issue est de partir. *** Compléments… Les Israéliens sont malheureusement bien placés pour bien connaitre le monde arabe. Plus que jamais, il faut tenir compte de leurs analyses, cf. celles de la Mena, cliquer ici pour lire l’article de cette agence de presse particulièrement fiable : La fin des mythes, analyse du vendredi 20 novembre 2015 par Stéphane Juffa. Toutes les personnes qui s’intéressent à ces problèmes de sécurité savaient que des attentats comme ceux du vendredi 13 novembre allaient se produire en France. Les autorités ont fait des fautes majeures en ne prenant pas les décisions qu’il aurait fallu prendre. La manipulation de l’opinion publique qui se développe n’en est que plus choquante. Dans le cadre de cette stratégie du désordre, il apparait clairement que les Américains ont su développer une opposition chiite aux monarchies pétrolières sunnites, en abandonnant jadis le Chah d’Iran devenu trop puissant, puis en s’attaquant à l’Irak de Saddam Hussein, laissant ainsi s’étendre le désordre dans cette région mais avec un équilibre des forces entre les grandes sectes musulmanes en présence. Les dirigeants européens sont ainsi tombés dans tous les pièges qui leur étaient tendus.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens