Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 15:12

à lire sur mon site chevallier.biz

~~Les petits Suisses émigrent en Amérique ! Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Europe, Monétarisme, Suisse Les petits Suisses en ont ras le bol des 300 millions de barbares ignares qui les cernent. Ils émigrent en Amérique ! En effet, les rendements des bons à 10 ans du Trésor helvète viennent de décoller cette semaine, se désolidarisant de ceux du Bund qui continuent de plonger, Document 1 : Cette divergence dans l’évolution des taux montre, d’une part que la Suisse qui dispose de bons fondamentaux contrairement aux pays de la zone euro (à l’exception du surendettement de ses 2 big banks), est maintenant arrimée aux Etats-Unis, d’autre part que le Bund est toujours maintenu en état de survie au-dessus de la barre critique des 0,50 % par des moyens artificiels. Les rendements des Bills à 3 mois (et des Notes à 2 ans) ont bondi pour se positionner en attente du relèvement des taux de la Fed de 25 points de base… Document 2 : … alors que ceux des Notes à 10 ans restent dans le bas de la bande des 2 % à cause de l’€-crise, Document 3 : L’évolution de la structure des rendements montre maintenant quelques changements par rapport à ce qu’elle était récemment, Document 4 : En conséquence, l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans baisse à nouveau, Document 5 : Les cycles américains sont maintenant bien cassés, entre autres grâce à ces idiots d’Euro-zonards qui deviennent ainsi miraculeusement utiles, Document 6 : Une fois de plus, la politique monétaire menée par les Marioles de la BCE ne peut produire que des effets négatifs car elle consiste à accumuler des centaines de milliards d’euros qui ne circulent pas dans le système productif car ils tournent en rond entre les banques et la BCE. Le marché interbancaire est bloqué du fait que la plupart des big banks de la zone ne respectent pas les règles prudentielles d’endettement, lié à l’hypertrophie de la masse monétaire (en M1). C’est là le problème le plus important qui y bloque la croissance. Le manque de culture monétariste élémentaire des malheureux Euro-zonards et surtout des Marioles leur auront fait commettre des erreurs monumentales.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens