Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 16:20

en ligne sur mon site chevallier.biz

~~Fed : les faucons et les vrais, les idiots, l’inflation, l’Amérique d’abord Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis, Europe Les membres du FOMC n’ont pas augmenté le taux de base de la Fed le 16 mars (comme le réclamaient les faucons) car ils prétendent que l’inflation est faible et qu’elle n’a pas atteint les 2 % qui sont maintenant son objectif alors que le CPI:LFESL était déjà en forte hausse à 2,34 % en février ! Document 1 : … et même à 2,61 % sur les 6 derniers mois (en taux annualisé), Document 2 : Certes, la Fed prend en considération le PCE:PILFE mais les deux indices évoluent de la même façon, Document 3 : En fait, les membres du FOMC n’ont pas voulu augmenter leur taux de base car cela aurait accentué les difficultés des entreprises américaines exportatrices comme cela vient de se produire dans le passé récent avec la hausse du dollar (US$). L’équivalent d’une dévaluation stimule effectivement généralement l’activité économique. Inversement, un dollar faible renforce l’euro, à la grande satisfaction de la nomenklatura euro-zonarde qui ne comprend jamais rien à rien, mais affaiblit l’activité économique dans la vieille Europe continentale, ce qui a l’avantage paradoxal de freiner marginalement la croissance des Etats-Unis. En effet, d’après des études de la Fed, le ralentissement de la croissance dans le monde, en Chine, au Japon, en Europe et dans les pays dits émergents est équivalent à un relèvement de 75 points de base du taux de base de la Fed, ce qui l’amènerait dans une bande entre 1,0 et 1,25 %, donc à un niveau proche de la normale. Seuls les bons spéculateurs ont bien compris ce problème : aujourd’hui 17 mars, les rendements du Bund ont repris une forte baisse dans sa tendance lourde et longue baissière, Document 4 : Les faucons de la Fed n’ont pas perdu, les vrais sont ceux qui croient que l’Amérique est au bord du gouffre, les idiots a priori inutiles deviennent une fois de plus utiles. Rares sont les Européens qui reconnaissent que le pire est à venir comme le patron de Deutsche Bank qui avoue qu’il ne sait pas ce que sera 2016. Là encore, les gens de la Fed font tout pour que l’Amérique garde son leadership sur le Monde libre, et ça marche lentement mais surement.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens