Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 15:18

en ligne sur mon site chevallier.biz

~~Rémission du Bund Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis, Europe, Monétarisme Le Bund a encore été provisoirement sauvé des eaux en cette fin de semaine dernière (finissant le 4 mars), Document 1 : Ce ne sont pas les membres du FOMC qui ont fait remonter ses rendements mais la nomenklatura bancaire euro-zonarde qui a été surprise en ce début d’année par la chute des marchés, et surtout par la baisse des cours des actions des banques de la zone qui ne respectent pas les règles prudentielles d’endettement. Les bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis ont donné un coup de pouce final. Cependant, les tensions sur la zone euro demeurent comme en témoignent les rendements des bons à 10 ans du Trésor helvète qui ont moins remonté que ceux du Bund. Par ailleurs, les rendements du Schatz ont encore battu leur plus bas record le 3 mars, Document 2 : Un petit rappel : la baisse des rendements des bons à 10 ans de référence de la vieille Europe continentale s’inscrit dans une tendance lourde et longue depuis le mois de juillet 2007 car les bons spéculateurs ont compris depuis cette date que la zone euro n’était plus sauvable, Document 3 : Il est intéressant de dessiner les grandes courbes de tendance de l’évolution des rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans car elles montrent clairement l’efficacité de la politique monétaire menée par les gens de la Fed… Document 4 : Il est bien visible qu’ils ont remonté leur taux de base de 2004 à 2006 pour qu’il rejoigne les rendements des Notes à 10 ans, la pentification de la courbe des taux devenue nulle prédisait alors une chute de la croissance, en fait la plus grande crise depuis la Grande Dépression, pour faire éclater la bulle dans l’agrégat monétaire M3-M2. Par la suite, la baisse de ce taux de base de la Fed a permis de faire repartir la croissance aux Etats-Unis sur des fondamentaux restaurés comme le montre l’écart important entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans. Cependant, cette interprétation est trompeuse car la baisse des rendements des Notes à 10 ans depuis 2011 est due à l’€-crise. Ces rendements des Notes à 10 ans auraient dû rester dans la bande des 3 % en considération des données américaines, l’€-crise a provoqué un décalage vers le bas de ces rendements, Document 5 : Ainsi, tous les indicateurs fiables sont bien concordants : la vieille Europe continentale est durablement condamnée à une non-croissance du fait de l’hypertrophie monétaire en M1 comme le Japon l’est mais du fait de l’hypertrophie monétaire en M3-M2. La courbe des taux des bons du Trésor helvète qui ne sont pas soumis aux influences des interventions intempestives de la nomenklatura bancaire euro-zonarde montrent qu’elle est plate et surtout négative jusqu’au 20 ans qui atteint tout juste le 0 %, Document 6 : Une courbe des taux plate, cela se conçoit, mais à des taux à de hauts niveaux pour contrer une croissance trop forte ou pour faire éclater une bulle monétaire, mais une courbe des taux plate avec des niveaux négatifs jusqu’à des échéances proches de 20 ans, c’était impensable, inimaginable, inconcevable avant les turbulences financières de 2008… Il n’y a pas d’antériorité. L’argent sain est le premier pilier des Reaganomics. L’argent est resté sain aux Etats-Unis car le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke a fait éclater cette bulle en M3-M2, ce qui a provoqué une crise importante mais la croissance a pu repartir sur de bons fondamentaux, ce qui n’est pas les cas de la vieille Europe continentale qui est ainsi durablement plombée, comme le Japon.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens