Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 18:01

en ligne sur mon site chevallier.biz

~~La valise ou le cercueil ! Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis, Europe, France Après les accords d’Evian de mars 62, les Algériens ont dit aux Français d’Algérie : la valise ou le cercueil ! Ils sont partis. Maintenant, en fait depuis les attentats du 11 septembre 2001, et surtout après ceux commis plus récemment en Europe et en particulier en France par des musulmans fanatiques, le slogan doit être retourné : la valise ou, non pas le cercueil ! … mais le retour forcé dans un pays musulman pour les musulmans, d’abord pour ceux qui sont a priori les plus dangereux, ce qui est une réaction modérée par rapport aux risques encourrus. Evidemment, aucun homme politique au pouvoir ne voudra mettre en œuvre une telle politique pourtant logique et a priori efficace. Le slogan doit alors être interprété d’une autre façon : la valise ou le cercueil… pour les Français (de souche) en France ! Pour l’instant, les attentats commis en France par des musulmans fanatiques sont rares mais ils se multiplieront et surtout, la situation sera invivable quand les quartiers musulmans, relativement calmes tant que les autorités tolèrent les trafics de drogue et les vols, se soulèveront. Pour survivre, il faudra donc être dans des pays où ne se trouvent pas ces musulmans. Pour l’instant, Donald Trump est le seul homme politique d’envergure qui ait osé prendre une position claire et pertinente sur ce problème. Par ailleurs, les mesures prises par les autorités sont totalement inefficaces… Ainsi par exemple, tous les musulmans peuvent entrer librement dans une gare ou une aérogare avec des valises d’effets personnels ou… d’explosifs sans faire l’objet d’aucun contrôle. Il ne sert à rien de multiplier les patrouilles de policiers ou de militaires qui ne font que se promener inutilement car ils n’impressionnent pas les musulmans qui sont prêts à se faire exploser avec les bombes qu’ils portent. Et une fois de plus, les hommes politiques au pouvoir font de nouveau la même erreur anxiogène qui consiste à déclarer que le pays est en guerre alors qu’il aurait fallu au contraire, faire comme Alan Greenspan après les attentats du 11 septembre 2001 lorsqu’il a incité les Américains à continuer à vivre normalement en continuant à voyager, à aller aux spectacles, au restaurant, … Enfin, il est choquant de constater que le successeur de notre histrion ignare profite une fois de plus de la situation pour grappiller quelques points inespérés dans les sondages en pareille situation.

Partager cet article

Repost 0
Published by CHEVALLIER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jean-Pierre CHEVALLIER, business économiste
  • Contact

Recherche

Liens