Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 15:49

Banque Michel Inchauspé (Bami) 2008


2008, c’est l’année de la grande crise, bancaire, pire que celle de 1929, partout dans le monde sauf en Navarre où la Banque Michel Inchauspé (Bami) a passé avec succès les tests du stress de 2008 : les bénéfices de 5,5 millions d’euros augmentent (de 7,4 %) comme les années précédentes ainsi que les capitaux propres (45,4 millions d’euros) mais le total des dettes (344,6 millions d’euros)… diminue !


Le ratio µ d’endettement cher aux gens de la Fed (le total des dettes sur les capitaux propres, l’inverse du ratio Tier d’origine sans qu’il ne soit trafiqué par les banquiers) est à un chiffre (strictement inférieur à 10 selon les dernières préconisations de ce bon vieux Alan Greenspan) et il a diminué en 2008 :


Tableau 1 :

Banque Michel Inchauspé Bami

 

 

2006

 

 

2007

 

 

2008

 

 

Total des dettes

 

 

333,9

 

 

357,888

 

 

344,602

 

 

Capitaux propres

 

 

40,8

 

 

43,777

 

 

45,369

 

 

µ

 

 

8,2

 

 

8,2

 

 

7,6

 

 

Tier (véritable, d’origine)

 

 

12,2

 

 

12,2

 

 

13,2

 

 

Résultat net

 

 

4,835

 

 

5,174

 

 

5,555

 

 

ROE

 

 

11,9

 

 

11,8

 

 

12,2

 

 


Tout est parfait.
La Banque Michel Inchauspé (Bami) est à ma connaissance la banque la plus fiable de France et de Navarre car c’est la seule qui a un µ à un chiffre, surtout en 2008.


Ce ratio µ est le juge de paix des banques car il concentre en un seul chiffre tout ce qui fait la réussite ou l’échec d’une banque.


Avec un µ à un chiffre, tout va bien, en dessous de 12,5 c’est encore acceptable, et au-delà, c’est en dehors des normes, c’est à dire que quelque chose ne va pas quelque part, et c’est grave, très grave à partir de 20 car une banque peut mettre en péril un pays entier (c’est le risque dit systémique, surtout quand le total des dettes dépasse 10 % du PIB).


Tableau 2 :

2008

 

 

BNP-P

 

 

Crédit Agricole

 

 

CdE-BP-Natixis

 

 

Soc Générale

 

 

Total dettes

 

 

2 017

 

 

1 606

 

 

1 383,8

 

 

1 089

 

 

Capitaux propres

 

 

59,0

 

 

47,3

 

 

35,2

 

 

40,9

 

 

µ

 

 

34,2

 

 

34,0

 

 

39,3

 

 

26,6

 

 


Les données des tableaux 2 et 3 sont en milliards d’euros.


Tableau 3 :

2008

 

 

Crédit Mutuel

 

 

Banque Postale

 

 

Crédit du Nord

 

 

Total dettes

 

 

557

 

 

108,3

 

 

38,8

 

 

Capitaux propres

 

 

25

 

 

3,5

 

 

1,9

 

 

µ

 

 

22,2

 

 

30,3

 

 

20,3

 

 


Comme tout va bien dans la Banque Michel Inchauspé (Bami), la rentabilité des capitaux investis (le ROE, Return On Equity, le ratio du résultat net sur les capitaux propres) est non seulement dans les normes à 12,2 % même avec une capitalisation confortable, mais il a augmenté !


C’est donc une banque rentable, fiable, sûre, une bonne affaire pour tout le monde : ses actionnaires, ses clients, ses collaborateurs et… la Navarre.


La Banque Michel Inchauspé (Bami) est comme d’autres rares banques françaises encore indépendantes (et comme les banques privées helvètes Julius Baer et la Banque Sarasin par exemple) un excellent exemple de la réussite du capitalisme libéral bien ordonné par rapport aux déviations condamnables du laissez faire absolu prôné par les libertariens (les ultra-libéraux, le libéralisme sauvage…).


Au départ, un commerçant a fait fortune en prêtant sous conditions à certains de ses clients.

Cette activité bancaire est devenue principale puis unique et elle est poursuivie par la famille du fondateur dans la même logique prudentielle et bénéficiaire, en toute indépendance.


A la Banque Michel Inchauspé (Bami), il n’y a pas d’incompétents dangereux investissant à tort et à travers dans des produits financiers sophistiqués (c’est à dire pas d’Enarques ni d’X) comme dans les GosBanks françaises devenues des Bad Banks où il n’y a plus de véritables actionnaires défendant leur capital investi.


A ma connaissance, je suis toujours le seul en France (en dehors de la Navarre) à faire l’éloge de cette banque Michel Inchauspé (Bami) car elle ne doit pas avoir de budget de corruption (dit de communication) pour verser des bakchichs à des journaleux et bonimenteurs de la finance.


Tous les professionnels français de la finance rejettent bien entendu cet instrument d’analyse essentiel de la Fed qu’est ce ratio d’endettement bancaire (le µ) car toutes les grandes banques françaises sont dangereusement hors normes.


Cliquer ici pour accéder au site de la Banque Michel Inchauspé (Bami).

***



Monsieur Jean-Paul Inchauspé m’a fait parvenir récemment un commentaire sur mon blog (à la suite de mon premier billet : Banques : Inchauspé, Pouyanne, Martin-Maurel, cliquer ici pour le lire) que je reproduits ici :


Bonjour,
Je viens de découvrir votre article et vous remercie pour votre analyse pertinente.
Je vous informe que le résultat net de notre Maison pour l'exercice 2008 s'élève à 5.555 millions d'euros en progression de 7.4% par rapport à 2007.
Nous avons été très peu impactés par la crise bancaire et financière de 2008, ayant toujours appliqué les principes de prudence et de bon sens dans notre gestion quotidienne.
Nos ratios s’en trouvent confortés et nous poursuivons sereinement notre activité auprès de notre clientèle d'entreprises et de clients patrimoniaux.
Meilleures salutations,
Jean-Paul INCHAUSPE
Président du Directoire de la Banque Michel INCHAUSPE - BAMI
(Siège social : St Jean Pied de Port)


Il m’a fait parvenir les chiffres du dernier bilan 2008 que j’utilise dans ce billet.

*

Complément : attention ! Il ne faut pas confondre la banque "Inchauspé" (tout court) avec la "Banque Michel Inchauspé" (Bami) qui est un établissement différent .
Je n'ai aucune donnée sur cette banque "Inchauspé" (tout court). 

***

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lyzou750 11/06/2009 04:24

Bonjour jérome,

faites bien attetion il s'agit de la banque Michel Inchauspé (Bami) et non juste "Inchauspé ".


p.s:
Merci Mr. Chevallier pour toutes ces infos.

CHEVALLIER 11/06/2009 08:18


Oui ! Il ne faut pas confondre la banque "Inchauspé" (tout court) avec la "Banque Michel Inchauspé" (Bami) qui est un établissement différent


jerome 10/06/2009 17:59

Cher Monsieur,

Si je comprends bien,

Il ne nous reste plus qu'à devenir tous clients de la banque INCHAUPSÉ.

A moins que toutes les banques Françaises et Européennes n'entrainent tout le monde dans leurs mauvaises gestions y compris les bonnes banques qui présentent des bons ratios.

Bien cordialement,
jérome